FLASH :   BIENVENUE SUR LE SITE DU PNCS !      
     
NOTRE VISION
 

Notre vision est de faire de la cote d'ivoire un havre de paix, de solidarité, et de sécurité pour tous, à travers la cohésion sociale et la réconciliation nationale

DIRECTEUR GENERAL
 

Biographie

Mot du Directeur général

MEDIATHEQUE


Journée nationale de la Solidarité 2019

+ de photo

VIDEOTHEQUE

 

La Côte d'Ivoire en marche - Emission N°1 Dédiée au Filets Sociaux sous tutelle du Ministère de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte Contre la Pauvreté

+ de video

CONTACT
 
BP : BP V 165 ABIDJAN
TEL : 22 47 83 73
FAX : 22 47 91 40
E-Mail : infos@pncs.ci

 

PARTENAIRE
 

Partenaires Bilatéraux

Partenaires Multilatéraux

Document sans titre
Actualité:
Le Président de la CEI reçoit en audience la Directrice Générale du PNCS

 

Le Programme national de cohésion sociale (PNCS) a exposé, mardi, les "préoccupations" des populations devant la Commission électorale indépendante (CEI) afin de "briser le mur de méfiance" pour des "élections apaisées" en Côte d’Ivoire.

"Nous sommes venus partager les préoccupations des uns et des autres sur les différentes étapes du processus électoral et voir comment ensemble nous pouvons avoir une synergie d’actions. Nous voulons des élections sans violences avec la participation de tous les ivoiriens", a déclaré la Directrice générale du PNCS, Pr Mariatou Koné, à l’issue d’une rencontre avec le Président de la Commission électorale indépendante (CEI) Youssouf Bakayoko.

Selon elle, les préoccupations discutées avec le président de la CEI ont été le cas de l’inscription des nouveaux majeurs sur la liste électorale et la liste des documents à fournir ainsi que la révision de la liste électorale.

"Nous allons mener des actions de sensibilisation pour expliquer toutes les étapes du processus. Si tous les ivoiriens sont sensibilisés, il n’y a pas de raison que les choses ne se passent bien", a estimé Pr Koné, ajoutant qu’il "faudrait que tous les ivoiriens puissent voter sur tout le territoire national, comme à l’extérieur".

"Le Président (de la CEI) m’a rassuré quant au respect du délai pour tout le processus. Pour le cas des victimes, il faut faire en sorte qu’elles puissent participer à toutes les étapes du processus", a-t-elle poursuivi. La révision de la liste électorale démarre le 1er juin prochain à Yamoussoukro par une cérémonie de lancement officielle.

Le PNCS a pour mission de développer des stratégies de prévention en vue de l’affermissement de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale et d’assurer l’opération d’indemnisation des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire.

Au de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale, en relations avec les ministères techniques concernés, le PNCS est chargé notamment d’assurer la mise en œuvre de la politique de renforcement et de promotion de l’unité nationale. Il doit également renforcer le cadre juridique en vue de promouvoir la cohésion sociale et la réconciliation nationale.

Créer et renforcer les capacités techniques opérationnelles des infrastructures de paix ainsi que contribuer à la réduction des conflits, des tensions, des violences et proposer au gouvernement des mesures visant à lutter contre les injustices, les inégalités de toutes natures, l’exclusion et la haine sous toutes ses formes, figurent également au nombre des missions du PNCS qui doit par ailleurs, éduquer à la paix, au dialogue et à la coexistence pacifique.

S’agissant de l’indemnisation des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire, le PNCS est chargé de participer à l’identification des victimes non recensées et des ayants droit des victimes non recensés ainsi qu’à la constitution du fichier unique consolidé des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire.

Il doit aussi participer à l’évaluation des préjudices subis par les victimes en vue d’une réparation appropriée.

Le PNSC est également chargé de proposer à la validation de la Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes (CONARIV), en vue de leur approbation finale par le Président de la République, les mesures et modalités de la mise en œuvre de l’indemnisation des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire.

Le PNCS doit procéder sur la base du rapport approuvé, contenant le fichier unique consolidé des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire, et au moyen du Fonds d’indemnisation des crises survenues en Côte d’Ivoire, procéder à la réparation des préjudices subis.

Il doit également participer aux actions de mobilisation de ressources financières en vue de la prise en charge et la réparation des préjudices subis par les victimes.


2015-05-27 14:57:27

  
  

Autres

Séance de travail PNCS-Save the Children

REMISE DU PRIX HOUPHOUET-BOIGNY AU PRESIDENT FRANCOIS HOLLANDE: LE PNCS A PRIS PART A LA CEREMONIE, AU SIEGE DE L’UNESCO

Mariatou Koné : "L'Ivoirien doit penser Côte d'Ivoire avant tout"

RENFORCEMENT DE LA COHESION SOCIALE : Les USA veulent accompagner le PNCS

Paix et Cohésion sociale en Côte d’Ivoire : L’Unesco accompagne le PNCS

LA PENSEE DU JOUR
 

Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs.

De Montaigne



LIENS UTILES
 

Web mail

Présidence

Primature

Gouvernement

Assemblée nationale

Onuci

Bad

ilove-ci.com

 
 

 

Accueil Seminaires et ateliers
Programme Contact
Actualités  
Projets